Infos Catholiques de la Côte d'Emeraude

Formules du nouveau missel

Loic Raffray Par Le 19/11/2021 0

Dans Actualités du doyenné st Malo

LA LITURGIE DE LA MESSE
Formules du nouveau missel

Ce qui change a la messe version adulte manque version enfantce-qui-change-a-la-messe-version-adulte-manque-version-enfant.pdf (135.65 Ko)

Salutation
(1) Le président dit :
La grâce de Jésus, le Christ, notre Seigneur, l’amour
de Dieu le Père, et la communion de l’Esprit Saint,
soient toujours avec vous.
— Et avec votre esprit.
(2) Ou bien le président dit :
Que la grâce et la paix de Dieu notre Père et du Seigneur
Jésus, le Christ, soient toujours avec vous.
— Et avec votre esprit.
(3) Ou bien le président dit :
Le Seigneur soit avec vous.
— Et avec votre esprit.
Acte pénitentiel
(1) Le président :
Frères et sœurs, préparons-nous à célébrer le mystère
de l’Eucharistie, en reconnaissant que nous avons péché.
Le peuple dit :
Je confesse à Dieu tout-puissant, je reconnais
devant vous, frères et sœurs, que j’ai péché
en pensée, en parole, par action et par omission ;
On se frappe la poitrine en disant : oui, j’ai vraiment
péché. On continue : C’est pourquoi je supplie
la bienheureuse Vierge Marie, les anges
et tous les saints, et vous aussi, frères et sœurs,
de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.
(2) Ou bien le président dit :
Frères et sœurs, préparons-nous à célébrer le mystère
de l’Eucharistie, en reconnaissant que nous avons péché.
Prends pitié de nous, Seigneur.
— Nous avons péché contre toi.
Montre-nous, Seigneur, ta miséricorde.
— Et donne-nous ton salut.
(3) Ou bien le président dit :
Frères et sœurs, préparons-nous à célébrer le mystère
de l’Eucharistie, en reconnaissant que nous avons péché.
Seigneur Jésus, envoyé pour guérir les cœurs qui
reviennent vers toi: Seigneur, prends pitié.
— Seigneur, prends pitié.
Ô Christ, venu appeler les pécheurs: ô Christ, prends pitié.
— Ô Christ, prends pitié.
Seigneur, qui sièges à la droite du Père où tu intercèdes
pour nous: Seigneur, prends pitié.
— Seigneur, prends pitié.

Profession de foi
Symbole de Nicée-Constantinople
Je crois en un seul Dieu, le Père tout-puissant,
créateur du ciel et de la terre,
de l’univers visible et invisible.
Je crois en un seul Seigneur, Jésus Christ,
le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles:
il est Dieu, né de Dieu, lumière née de la lumière,
vrai Dieu, né du vrai Dieu, engendré, non pas créé,
consubstantiel au Père, et par lui tout a été fait.
Pour nous les hommes, et pour notre salut,
il descendit du ciel;
Aux mots qui suivent, tous s’inclinent
jusqu’à « s’est fait homme ».
par l’Esprit Saint, il a pris chair de la Vierge Marie,
et s’est fait homme.
Crucifié pour nous sous Ponce Pilate,
il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.
Il ressuscita le troisième jour,
conformément aux Écritures, et il monta au ciel;
il est assis à la droite du Père.
Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants
et les morts; et son règne n’aura pas de fin.
Je crois en l’Esprit Saint, qui est Seigneur
et qui donne la vie; il procède du Père et du Fils;
Avec le Père et le Fils, il reçoit même adoration
et même gloire; il a parlé par les prophètes.
Je crois en l’Église, une, sainte, catholique et apostolique.
Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés.
J’attends la résurrection des morts,
et la vie du monde à venir. Amen.
Le Symbole des Apôtres sera utilisé
surtout au temps de Carême et de Pâques.

Préparation des dons
Le président dit à voix basse (s’il n’y a pas de chant
d’offertoire, le prêtre peut dire ces paroles à haute voix) :
Tu es béni, Seigneur, Dieu de l’univers: nous avons reçu
de ta bonté le pain que nous te présentons,
fruit de la terre et du travail des hommes;
il deviendra pour nous le pain de la vie.
— Béni soit Dieu, maintenant et toujours !
Tu es béni, Seigneur, Dieu de l’univers: nous avons reçu
de ta bonté le vin que nous te présentons,
fruit de la vigne et du travail des hommes;
il deviendra pour nous le vin du royaume éternel.
— Béni soit Dieu, maintenant et toujours !
Prière sur les offrandes
(1) Le président dit :
Priez, frères (et sœurs): que mon sacrifice, qui est aussi
le vôtre, soit agréable à Dieu le père tout-puissant.
Le peuple se lève et répond :
— Que le Seigneur reçoive de vos mains
ce sacrifice à la louange et à la gloire de son nom,
pour notre bien et celui de toute l’Église.
(2) Ou bien le président dit :
Prions ensemble, au moment d’offrir le sacrifice
de toute l’Église.
Le peuple se lève et répond :
— Pour la gloire de Dieu et le salut du monde

Anamnèse
(1) Le président dit :
Il est grand, le mystère de la foi:
— Nous annonçons ta mort, Seigneur Jésus,
nous proclamons ta résurrection,
nous attendons ta venue dans la gloire.
(2) Ou bien le président dit :
Acclamons le mystère de la foi:
— Quand nous mangeons ce Pain et buvons
à cette Coupe, nous annonçons ta mort, Seigneur
ressuscité, et nous attendons que tu viennes.
(3) Ou bien le président dit :
Qu’il soit loué, le mystère de la foi:
— Sauveur du monde, sauve-nous !
Par ta croix et ta résurrection, tu nous as libérés.
(4) Ou bien le président dit :
Proclamons le mystère de la foi:
— Gloire à toi qui étais mort, gloire à toi qui es vivant,
notre Sauveur et notre Dieu : Viens, Seigneur Jésus !
Agneau de Dieu
Agneau de Dieu, qui enlèves les péchés du monde,
prends pitié de nous.
Agneau de Dieu, qui enlèves les péchés du monde
prends pitié de nous.
Agneau de Dieu, qui enlèves les péchés du monde,
donne-nous la paix.
Envoi
(1) Le président dit :
Allez, dans la paix du Christ.
— Nous rendons grâce à Dieu.
(2) Ou bien le président dit :
Allez porter l’Évangile du Seigneur.
— Nous rendons grâce à Dieu.
(3) Ou bien le président dit :
Allez en paix, glorifiez le Seigneur par votre vie.
— Nous rendons grâce à Dieu.
(4) Ou bien le président dit :
Allez en paix.
— Nous rendons grâce à Dieu.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !
Vous devez être connecté pour poster un commentaire