Notre Dame d'Alet

Message pôle solidarité

Chers paroissiens,
Il y a deux semaines, au titre du pôle solidarité de notre paroisse, nous vous avons fait part de
l’initiative prise par la diaconie brétillienne en vue de recenser les logements qui pourraient être mis à
la disposition de réfugiés ukrainiens arrivant en Ille et Vilaine. Nous vous avons également donné
quelques informations sur les autres possibilités de venir en aide aux réfugiés.
Nous voulons d’abord remercier les nombreuses personnes qui se sont manifestées en proposant un
logement ou de l’aide. Nous avons ainsi pu identifier une quinzaine de lieux susceptibles d’accueillir
des réfugiés à Saint Malo (près de 130 sur le diocèse).
A ce jour, il n’est pas encore possible de dire quand et comment vont arriver ces personnes. A l’heure
actuelle, ceux qui sont arrivés en France ont pu le faire parce qu’ils connaissaient quelqu’un qui pouvait
les recevoir et qui, la plupart du temps, a assuré leur transport jusqu’à la France. Les pouvoirs publics
français sont très mobilisés pour mettre en place les procédures permettant d’accueillir de très
nombreux réfugiés, mais cela nécessite une organisation de grande envergure qui, forcément, prend
un peu de temps pour être mise en place. Les premiers réfugiés devraient arriver à Saint Malo dans les
prochains jours, dans le cadre d’un accueil organisé par la Mairie, qui, avec le concours d’Emeraude
habitation, met 10 logements à disposition. Nous sommes sollicités pour participer à l’accueil de ces
familles.
La semaine dernière le pôle solidarité de notre paroisse a tenu une réunion exceptionnelle pour
déterminer avec les acteurs de la solidarité concernés quels étaient les dispositions à prendre en vue
de l’arrivée de réfugiés ukrainiens.
Pour vous donner toutes les informations possibles sur l’accueil des réfugiés d’Ukraine à Saint Malo
et répondre à vos questions, nous vous invitons tous à participer à une réunion qui aura lieu
le 1er avril de 20h30 à 22h00 à Saint Jean l’Evangéliste.
En attendant, voici quelques informations :
Les personnes qui ont proposé un logement seront contactées par la diaconie brétillienne avant toute
décision d’accueil, afin de vérifier que la disponibilité des locaux est toujours assurée et que la
composition de groupe à accueillir correspond bien aux contraintes de celui qui accueille.
Mais la charge de l’accompagnement des personnes accueillies ne peut pas être laissée entièrement
sur les épaules de ceux qui offrent l’hospitalité. Nous avons donc besoin que se constituent dès
maintenant des équipes qui auront à accompagner les personnes accueillies dans de nombreux
domaines :
• formalités administratives
• apprentissage du français
• santé
• scolarisation des enfants
• etc
Si vous acceptez de consacrer un peu de temps à l’accompagnement de ces personnes, nous vous
invitons à nous indiquer les domaines dans lesquels vous pourriez nous apporter de l’aide. Pour cela,
nous vous demandons de remplir le questionnaire joint et de le renvoyer à
solidariteparoissesaintmalo@gmail.com. Vous pourrez aussi le déposer lors de la réunion du 1er avril.
Vous pouvez également nous apporter votre aide en faisant un don.
Pour les dons en nature, voici quelques indications :
Nous n’avons plus besoin de vêtements : les associations qui s’en occupent n’ont plus de place pour
stocker et ont largement de quoi répondre aux besoins.
Pour ce qui est des produits de consommation courante, nous devons attendre de savoir quels seront
les besoins précis, lorsque les personnes réfugiées seront arrivées.
Pour le mobilier, vous pouvez indiquer sur le questionnaire joint, ce que vous pourriez mettre à
disposition.
Mais les personnes qui arriveront auront des besoins d’argent au début de leur séjour. Ensuite, le
dispositif mis en place par l’Etat devra leur permettre de faire face à leurs besoins élémentaires. Par
ailleurs, l’hébergement de personnes réfugiées entrainera des dépenses diverses (chauffage,
électricité, etc.) que nous ne pouvons pas laisser à la charge de ceux qui mettent gracieusement un
logement à disposition. Nous avons donc des besoins de soutien financier et nous vous invitons à
adresser vos dons à « diaconie Notre dame d’Alet » par chèque que vous pourrez déposer dans les
presbytères ou lors de la réunion du 1er avril. Ce don ouvre droit à une réduction d’impôt de 66% et un
reçu fiscal vous sera adressé par la diaconie brétillienne. D’autres modalités de don vont être mises en
place ultérieurement, notamment le don régulier.
Au-delà de toutes ces préoccupations matérielles, nous aurons à coeur de demander au Seigneur de
venir en aide à toutes ces personnes que la guerre plonge dans la détresse. Ainsi, si vous ne pouvez
pas participer matériellement à leur venir en aide, vous pourrez les soutenir par la prière.
Fraternellement
Père Hervé Huet, Benoît Mangenot, Philippe Boquien

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire