St-Vincent de Paul

Actualités St Vincent de Paul

  • Ouverture du synode : être une église de l’écoute

    « Marcher ensemble » : ces mots si simples disent tout l’esprit de la grande rencontre diocésaine qui a ouvert le synode le 17 octobre. 300 ambassadeurs se sont retrouvés à Saint-Malo, autour de Mgr Pierre d’Ornellas, pour découvrir la phase diocésaine de consultation prés-synodale. « C’était un peu mystérieux pour moi au début ce que veut dire ce synode sur la synodalité. » avoue …

    Suite ici => Diocèse de Rennes

    2110178 ouverture synode 1

    Lire la suite

  • Texte de prière du Secours catholique

    « Seigneur, avec ce pain et ce vin, nous te présentons Pierre. Pierre est un homme de 60 ans qui a dû quitter son logement et sa région suite à la perte de son emploi ; sans aucune attache, il se retrouve seul dans un hôtel social de saint Malo ; sa situation s’est aggravée avec la crise covid ; avec Pierre nous te confions toutes les personnes en situation de précarité. Viens les combler de ton Esprit, Celui-là même qui transformera ce pain et ce vin en Corps et Sang de ton Fils.

  • « Continuer à aimer. »

    Lecture d’une prière de Pierre Charland :

    Seigneur Jésus, depuis le début de la pandémie, nous nous tenons à distance. Le coronavirus nous a contraints au confinement et, parfois, à la solitude. Les mesures sanitaires sont nécessaires, mais elles nous font prendre conscience de notre besoin les uns des autres, et de la véritable portée de notre foi. Les évangiles regorgent d’exemples de ton accueil et de ton ouverture à l’égard de ceux et celles qui sont rejetés. Tu as même touché le lépreux, dont la vue inspirait le dégoût et que personne n’osait approcher. Aide-nous à regarder en face les gens qui souffrent, qu’on isole, qui sont marginaux ou différents, et apprends-nous à aimer comme toi.

  • Remerciements du Père Gérard

    Chers amis,

    Au milieu de vous, j’ai reçu le vendredi 23 Octobre 2020 la triste nouvelle du rappel à Dieu de ma maman Eugénie Gnonhoko Tchigbé, épouse DOGBOVI. Vu mon attachement filial et affectif à celle par qui le Seigneur m’a donné la vie et qui a assuré seule la vie de la famille durant 31 ans après le décès de mon papa, le 4 Décembre 1989, cette épreuve a été vraiment dure pour moi. Je ne pouvais pas rester à Saint Malo, seul au Presbytère dans le confinement au moment où les célébrations et la cérémonie des obsèques de maman se dérouleraient au pays. J’ai aussitôt prié le Seigneur et supplié maman qu’elle obtienne le miracle que je puisse rejoindre mes deux frères, mes deux sœurs et tous les membres de la famille, pour ses funérailles. Providentiellement, tout s’est passé comme pour Pierre qui est libéré de sa prison, à la prière du peuple de Dieu, dans les Actes des apôtres (Act 12). J’ai pu voyager du 1er au 30 Novembre 2020.

    Sur place j’ai encore mesuré combien, en tant que fils prêtre, ma présence était nécessaire. Au Pays, accompagner une maman de prêtre est une grande affaire. Après les 3 veillées de prière et de messe, les obsèques ont eu lieu le 18 Novembre à Hondjin, dans mon village. Cette messe a été présidée par mon évêque Mgr Victor AGBANOU et concélébrée par une cinquantaine de prêtres. Je vous partagerai quelques images. C’est la messe de huitaine, célébrée le dimanche du Christ Roi qui a clôturé les cérémonies.

    Dès l’annonce du décès de maman, vous m’avez vraiment entouré et soutenu par vos prières et vos dons. De tout cœur, au nom de mon évêque, de tous les membres de ma famille et en mon nom propre, je vous exprime ma profonde émotion et mes sincères remerciements. Je remercie chaleureusement le père Hervé Huet et toute l’équipe sacerdotale de Saint Malo, tous les fidèles de la paroisse Saint Vincent de Paul, pour vos messages de réconfort et pour le soutien financier qui m’aide à assumer mon voyage et les lourdes dépenses inhérentes à l’organisation de ces cérémonies. A mon retour, j’ai reçu de vous (chèques et espèces) une somme de 910.  Je vous suis vraiment très reconnaissant.

    Maintenant, je sais pouvoir continuer ma mission parmi vous dans la paix, en communion avec mes parents qui, vu le témoignage et l’audace de leur foi, contemplent déjà  la face du Seigneur.

    Demeurons en grande communion de prière.

    Je vous remercie encore pour votre attention, votre générosité, votre prière et que Dieu vous bénisse !

    Lire la suite

  • Lettre Père Hervé 3 12 2020

    Bonjour à tous, 

    A la veille d’un nouvel envoi du message aux paroissiens, voici quelques précisions quant à la mise en œuvre de nos célébrations pour le week-end prochain : 

    Depuis hier, suite à la décision du conseil d’état de revoir la jauge des 30 personnes, il nous est demandé de revenir à ce qui se faisait après le 1er confinement, à savoir prévoir 2 sièges libres entre chaque personne ou entité familiale et une rangée sur 2 occupées.
    Pouvez-vous, dès lors, me rappeler quel est le remplissage maximal pour votre église dans cette configuration ? Il faudra en effet remettre en place le comptage des fidèles, si cela a été arrêté depuis. 

    Du fait de cette nouvelle règle, nous garderons donc les horaires et lieux habituels pour nos messes, sauf pour Paramé qui passe à 2 messes le dimanche (9h30 et 11h). Cela donne donc pour le week-end prochain : 

    - Samedi 5 décembre à 18 h : Rothéneuf (18h), Sainte-Anne (18h), Saint-Jean (18h), Saint-Louis (18h)

    - Dimanche 6 décembre : Notre-Dame des Grèves (11h), Paramé (9h30 et 11h), Saint-François Xavier (11h), Sainte-Croix (10h30) Saint Jouan 9h30.

    Nous pourrons faire un point à la suite de ces célébrations pour voir s’il est nécessaire de modifier ces horaires. 

    Nous vous invitons à respecter le protocole sanitaire que nous connaissons déjà, en plus de la règle des 2 sièges libres et d’une rangée sur 2 : gel à l’entrée et à la sortie, port du masque obligatoire, sens unique et distanciation d’un mètre lors des déplacements. Il est souhaité que les lecteurs gardent le masque. Les chorales sont soumises aux mêmes règles : 1 chaise sur 3, 1 rangée sur 2, port du masque obligatoire. Seuls l’animateur et le célébrant sont autorisés à ne pas porter de masque. Ces mesures sont à prendre en compte au moins jusqu’au dimanche 13 décembre inclus. Pour la chorale de St François le nombre de participants est porté à 5 (musiciens, chanteurs, animateur inclus).

    Ces recommandations sont visibles ici =>

    Pour le week-end prochain, nous invitons aussi les communautés à imprimer à nouveau la fiche sur le calendrier solidaire et la prière de l’Avent (peut tenir sur un A5 recto/verso). Ce feuillet pourra être inséré dans les feuilles de chants ; un certain nombre de paroissiens n’étant pas venu le week-end dernier. Merci par avance ! Disponible sur le site => Avent 2020

    Merci à chacun et chacune pour tous les efforts que vous déployez pour permettre aux paroissiens de vivre au mieux ce temps de l’Avent au cœur de cette crise sanitaire. 

    Fraternellement, 

    P. Hervé

  • Edito : Nous avons besoin de vous !

    Nous avons besoin de vous !

     

    Vendredi soir dernier, les membres des conseils paroissiaux et économiques des 4 paroisses extra-muros :

    Lire la suite

  • Edito du 12 09 2020

    Quelle Eglise voulons-nous à Saint-Malo ?

     

    P20848409d3807125gLa crise que nous venons de vivre nous invite à nous projeter dans le monde de demain. Elle nous invite aussi à travailler à la construction de l’Eglise de demain.

    Le 1er septembre dernier, j’ai été nommé administrateur de la paroisse St-Vincent de Paul d’Alet en complément de ma charge de curé des paroisses Notre-Dame des Grèves, St Patrick d’Alet et Ste-Croix de St Servan.

    J’entends déjà certains dire : « N’est-ce pas trop pour un seul homme ? ».

    Oui, si on me demande d’être pasteur à la manière de nos anciens à l’époque où il y avait près d’une cinquantaine de prêtres sur le même territoire.

    Non si nous pensons que la mission pastorale, si elle est confiée à un curé, est surtout l’affaire d’un peuple de baptisés autour du seul vrai Pasteur : Jésus le Christ. Non, si nous pensons que le temps est venu d’explorer des chemins nouveaux pour notre Eglise à Saint-Malo.

    C’est la démarche que nous avons choisi de suivre, prêtres, diacres et membres des conseils paroissiaux pour l’année à venir 2020-2021.

    Une année pour s’asseoir et prendre le temps de la prière, de l’écoute, de la rencontre, de la mise en œuvre afin de répondre à une question fondamentale : « Quelle Eglise voulons-nous à Saint-Malo ? ».

     

    Lire la suite