St-Vincent de Paul

Participation Messe festive

Participants

Messe festive estivale du 18 juillet 2021
Thème de l’été : « Ensemble dans la différence de la fragilité à la fraternité !»
Le jeudi 15 juillet (à la place du 16, comme prévu initialement) à partir de 17h15 , temps de décoration florale et d’installation d’un décor autour de la « Silhouette aux 1000 visages » des 50 ans, et d’un panneau stylisé du « Bon Berger », préparé par Elisabeth L ; autour d’un petit banc symbolisant l’accueil, de plantes fleuries et de bouquets, faire un lien devant l’autel entre la silhouette et le dessin du Bon Berger.
Ceux qui le peuvent pourront se retrouver également le 16 si nécessaire.
Le samedi 17, finir la décoration : prévoir le matériel pour l’accueil du dimanche, l’intendance.
Le dimanche matin, 9h , installation des tables et tout de le nécessaire pour café, thé, jus de fruits, apéritif….. et stylos pour écrire sur les « fanions »
Sur le parvis, accueil à partir de 10h par un café, thé, jus d’oranges, petits gâteaux… pour échanger, évoquer la messe festive sur l’accueil, la rencontre…Des personnes de la communauté sont là pour l’intendance… D’autres personnes accueillent sur le parvis et expliquent la« démarche des fanions de couleurs » selon la région d’où la personne arrive … : écrire son prénom, son lieu de vie, ville, région, (autres informations selon les souhaits de chacun), sur un papier de couleur. Inviter les personnes à accrocher ensuite elles-mêmes, chaque papier dans l’église sur des fils tendus installés auparavant à cet effet, en commençant au plus près du choeur… Donc, il faudrait un bon nombre de représentants de nos assemblées habituelles pour ce temps d’accueil.

Préparation matérielle, organisation pour le matin du 18 juillet
Il nous faut prévoir des personnes pour différentes actions afin d’accueillir et d’expliquer au mieux ce qui est proposé :
-Accueil Thé, café, jus de fruits, petits gâteaux : Dans l’entrée, de chaque côté, Christine L, Elisabeth L, Isabelle V, Annaig M et Annick L-E accueillent les personnes qui arrivent et leur offrent un petit temps d’échanges autour d’une petite collation
-Carte de France aux couleurs des régions, des Dom-Tom et autres Pays du Monde. Didier T est près de cette carte et invite chacun à prendre un fanion individuel ou pour la famille, de la couleur de la région d’où l’on vient.
-Fanions, crayons, explication de la démarche : Laurence R, Ghislaine R, Béatrice P, Jean-François C. …sont là pour distribuer les fanions, donner les stylos et inviter à écrire, les prénoms, la ville… ,donner une épingle à linge qui permettra d’attacher le fanion sur les fils tendus à l’intérieur de l’église.
-Les enfants : Michèle avec une autre dame s’occupe avant la messe de rencontrer et d’accueillir les enfants sur le parvis de l’église. Elle demande à quelques-uns (ou plus si elle le souhaite) de suivre avec elle et la seconde animatrice la procession d’entrée. Elle leur explique également qu’elle va les inviter à se rassembler au début du temps de la Parole.
-Installation des fanions : Une équipe accueillerait alors ces personnes dans l’église pour construire les lignes de fanions en mélangeant les couleurs. (On pense demander à Marie-Françoise, Dominique, Sabine et Christine De P.)
-Exposition : Natacha S. pourrait également être présente pour présenter l’exposition « De la fragilité à la fraternité »
-
Distribution de cartes, souvenirs de la célébration à la sortie de la messe : demander à nos 4 témoins, Jean-François, Christine, Natacha et Ghislaine et aussi à des enfants (2 ou 3) de se placer au niveau des portes avec des petites corbeilles contenant les cartes données par Francis
La liste des personnes n’est pas exhaustive et ne demande qu’à être complétée au hasard des rencontres…

Déroulement de la célébration du 18 juillet :

 « Ensemble dans la différence : de la fragilité à la fraternité !»
« Accueillir l’autre ! »
« Venez, on va chanter » et « Bienvenue »… La chorale peut chanter l’un puis l’autre et recommencer durant tout le temps de l’arrivée et de l’installation des personnes
Chant d’entrée : « Nous avons du prix à tes yeux Seigneur » avec la procession des Prêtres et diacre ; des enfants avec Michèle, des personnes qui feront témoignages au cours de l’homélie.
Quand la procession est arrivée dans le choeur, le chant s’arrête pour permettre à quelqu’un de l’équipe de dire un mot d’accueil particulier en raison de la messe festive, qui exceptionnellement sera un peu différente du déroulement de cette 16ème messe du Temps Ordinaire
Mot d’accueil (Eric et/ou Annick): « Bonjour à tous, Nous sommes heureux de vous accueillir en cette période estivale. Notre fil rouge de l'été s'organise autour du «vivre ensemble avec nos différences». Nous sommes différents les uns des autres. Nos réactions, nos façons de penser et d’agir le sont aussi. Mais nous oublions que nos différences ne sont pas toujours comprises. Il faut alors oser la rencontre avec l’autre, oser visiter tout ce qui nous est étrange, tout ce que nous ne comprenons pas, engager un dialogue. C'est ce que nous allons tenter de faire aujourd'hui en s'accueillant les uns les autres: vous qui venez de différents horizons...(seront cités des noms qui auront été choisis au hasard parmi les personnes présentes). L'autre n’est ni mieux ni moins bon que moi, il est juste différent. Et derrière l’apparence des différences, nous allons découvrir des personnes qui nous ressemblent: des personnes qui ont des joies et des peurs, des richesses et des faiblesses, des besoins, des rêves, des espoirs tout comme nous. Alors commençons cette célébration en nous tournant vers notre voisine, notre voisin, vers celui que je croise tous les dimanches ou celui que je ne connais pas mais que je suis heureux de rencontrer et prenons le temps de vraiment nous saluer. »
Reprise d’un couplet et d’un refrain du chant d’entrée puis déroulement classique de la messe.

Mot d’accueil du Pêtre ( Gérard):
Prière pénitentielle : Kyrie de St François « Pardonne moi, Seigneur, je n’ai pas su aimer… »
Gloire à Dieu : « Louange et Gloire à Ton Nom… » avec gestes particulièrement avec les enfants
Prière d’ouverture
Sois favorable à tes fidèles, Seigneur, et multiplie les dons de ta grâce : entretiens en eux la foi, l’espérance et la charité, pour qu’ils soient attentifs à garder tes commandements. Par Jésus Christ…
Le temps de la parole
(L’équipe souhaiterait que les enfants restent avec l’assemblée jusqu’au début du temps de la Parole comme habituellement et que les enfants plus grands puissent y rester tout au long de la messe pour vivre avec tous, le temps des témoignages au cours de l homélie Michèle accueille alors tous les enfants jusqu’à 9 ou 10 ans et l’autre animatrice les plus petits du groupe. ( Ce serait bien que les enfants qui ont fait leur communion puissent y participer avec l’assemblée ,donc revenir peut être dans l’église au moment d u « Notre Père »)
Elle vient alors devant avec les enfants et au micro, fait son invitation :
inviter les enfants à faire 2 groupes qui vont échanger sur l’accueil de l’autre et viendront en fin de célébration exprimer le contenu de leurs échanges… un grou pe dans la salle sonorisée (les plus grands) et un groupe dans la salle habituelle (les plus petits).
Les animatrices leur parlent de l'accueil, de la joie, du partage, de la rencontre, de la fête et de l'attention qu'on doit essayer de porter aux autres. Les enfants symbolisent cet échange par ……) . Gilduin prend un temps avec eux pour apprendre le chant « Tous différents et tous unis »

1 ère lecture : Lecture du livre du prophète Jérémie. (lue par Gislaine)
Quel malheur pour vous, pasteurs ! Vous laissez périr et vous dispersez les brebis de mon pâturage - oracle du Seigneur ! C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur, le Dieu d’Israël, contre les pasteurs qui conduisent mon peuple : Vous avez dispersé mes brebis, vous les avez chassées, et vous ne vous êtes pas occupés d’elles. Eh bien ! Je vais m’occuper de vous, à cause de la malice de vos actes - oracle du Seigneur. Puis, je rassemblerai moi-même le reste de mes brebis de tous les pays où je les ai chassées. Je les ramènerai dans leur enclos, elles seront fécondes et se multiplieront. Je susciterai pour elles des pasteurs qui les conduiront ; elles ne seront plus apeurées ni effrayées, et aucune ne sera perdue - oracle du Seigneur. Voici venir des jours - oracle du Seigneur, où je susciterai pour David un Germe juste : il régnera en vrai roi, il agira avec intelligence, il exercera dans le pays le droit et la justice. En ces jours-là, Juda sera sauvé, et Israël habitera en sécurité. Voici le nom qu’on lui donnera : « Le-Seigneur-est-notre-justice. » - Parole du Seigneur.
Chant de méditation
: « Ne ferme pas ta porte à l’étranger », couplets 2 et 4


2 eme lecture : Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Éphésiens. (Lue par Elizabeth)
Frères, maintenant, dans le Christ Jésus, vous qui autrefois étiez loin, vous êtes devenus proches par le sang du Christ. C’est lui, le Christ, qui est notre paix : des deux, le Juif et le païen, il a fait une seule réalité ; par sa chair crucifiée, il a détruit ce qui les séparait, le mur de la haine ; il a supprimé les prescriptions juridiques de la loi de Moïse. Ainsi, à partir des deux, le Juif et le païen, il a voulu créer en lui un seul Homme nouveau en faisant la paix, et réconcilier avec Dieu les uns et les autres en un seul corps par le moyen de la croix ; en sa personne, il a tué la haine. Il est venu annoncer la bonne nouvelle de la paix, la paix pour vous qui étiez loin, la paix pour ceux qui étaient proches. Par lui, en effet, les uns et les autres, nous avons, dans un seul Esprit, accès auprès du Père. - Parole du Seigneur. Acclamation de l'Évangile : « Chante Alléluia au Seigneur… » Jn 10, 27Alléluia. Alléluia. Mes brebis écoutent ma voix, dit le Seigneur ; moi, je les connais, et elles me suivent.

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc.( Ils étaient comme des brebis sans berger Mc 6, 30-34) En ce temps-là, après leur première mission, les Apôtres se réunirent auprès de Jésus, et lui annoncèrent tout ce qu’ils avaient fait et enseigné. Il leur dit : « Venez à l’écart dans un endroit désert, et reposez-vous un peu. » De fait, ceux qui arrivaient et ceux qui partaient étaient nombreux, et l’on n’avait même pas le temps de manger. Alors, ils partirent en barque pour un endroit désert, à l’écart. Les gens les virent s’éloigner, et beaucoup comprirent leur intention. Alors, à pied, de toutes les villes, ils coururent là-bas et arrivèrent avant eux. En débarquant, Jésus vit une grande foule. Il fut saisi de compassion envers eux, parce qu’ils étaient comme des brebis sans berger. Alors, il se mit à les enseigner longuement.
Homélie
: introduite et « orchestrée» par Jean Michel, notre diacre du jour autour de 4 témoignages personnels, un vécu particulier sur la rencontre, l’accueil.
(Support d’échange : « Comment aujourd’hui, dans ta vie accueilles-tu ton prochain ? Te tournes-tu vers celui qui te semble différent, celui qui est mis de côté ? A l’exemple du Christ, es-tu « Berger » pour quelqu’un ? »).
Puis prise de parole de personnes ayant un témoignage perso nnel à offrir qui parle d’une relation qui a marqué leur vie, d’une rencontre extraordinaire ,Chaque témoignage est entrecoupé par le refrain « Laisse ta porte ouverte, à qui veut bien entrer, Laisse tes mains ouvertes, Laisse à chacun sa liberté »
Pour l’homélie, chaque témoin vient successivement de sa place dans l’assemblée vers le micro à l’ambon.
1-Jean-François Comyn sur l’accueil d’une famille de migrants chez lui.
« Laisse ta porte ouverte, à qui veut bien entrer, Laisse tes mains ouvertes, Laisse à chacun sa liberté »
2-Christine de Pontcheville sur l’accueil des gens de la rue.
«Laisse ta porte ouverte, à qui veut bien entrer, Laisse tes mains ouvertes, Laisse à chacun sa liberté »
3-Natacha Savy sur l’accueil des jeunes en situation de handicap.
«Laisse ta porte ouverte, à qui veut bien entrer, Laisse tes mains ouvertes, Laisse à chacun sa liberté »
4-Ghislaine R. parlera en son nom et celui de ses enfants et petits-enfants de l’accueil des familles homosexuelles et recomposées.
« Laisse ta porte ouverte, à qui veut bien entrer, Laisse tes mains ouvertes, Laisse à chacun sa liberté » Conclusion par le diacre
Profession de foi
: « Actes d’Apôtres »

Prière universelle
: « Donne moi ton regard, Ô Seigneur, Apprends
moi à te voir ; Montre toi dans le frère Ô Seigneur, Donne moi ton
regard. »
Intentions lues par Didier
et Annick (prières pour rendre grâce et dire
Prêtre
Par le Christ et dans l’Esprit, nous allons vers le Père. Il entend notre prière pour le
bonheur de tous nos frères.
1
La vie est faite de rencontres toujours enrichissantes, souvent belles, voire très belles.
Prendre le temps de penser à tous ceux que nous rencontrons et accueillons chaque jour, tous ceux que nous avons rencontrés et accueillis, et tous ceux que nous avons aimés et qui ont rejoint ta Maison Seigneur, particulièrement aujourd’hui pour les familles ….., telles ou telles personnes décédées au cours de la semaine…. et dont les obsèques ont été célébrés ici à SFX.
Dieu Berger d’Amour et de Paix, merci d’être toujours à nos côtés et ouvre nos regards pour reconnaître davantage tous les signes de Ta Présence, dans les différents moments de nos vies.
2
Se rencontrer le temps d’un été, se rencontrer au long de l’année, tel s que nous sommes, d’où que l’on soit ; authentiques, avec nos bagages d’hommes, de femmes ou d’enfants, sous
le soleil ou dans le vent et trouver ici la joie de se sentir reconnus, appréciés, aimés ; se sentir vivants car visibles aux yeux des autres.
Dieu Berger de la rencontre et de l’accueil merci d’être au coeur de nos vies et donne-nous plus souvent, Ton Regard envers nos frères.
3-Un regard est si important. Et quand des regards deviennent croisés, la rencontre peut s’installer : regards bienveillants, bienfaisants, bien aimant, regards sans autre jugement que celui de la valeur ajoutée, comme un cadeau doux, tendre et beau.
Dieu, Berger de la tendresse et de la bonté, merci d’être au coeur de nos vies et donne-nous plus souvent Ton Regard envers nos frères.
4-Faire de chaque moment un instant précieux d’accueil, de partage, de foi et de prières autour de Notre Père le Bon Berger et, à notre tour, être un Berger pour quelqu’un, pour les autres, pour tout autre, pour ceux qui en ont besoin et sans perdre de temps, savoir encore et toujours davantage tendre la main.
Dieu Berger de la lumière et de la fraternité, merci d’être ici, au coeur de nos vies , au coeur de ce monde et donne-nous plus souvent Ton Regard envers nos frères.
Prêtre
Oui, nous le croyon s, grâce et bonheur sont offerts à tous nos frères. Accorde leur,
Dieu notre Père, de découvrir cette espérance que tu nous donnes en Jésus, le Christ, notre
Seigneur.
Le temps de l’Eucharistie

Pendant l'Offertoire, nous chantons
« Je veux te dire Merci » refrain, ensemble , couplets par Claude uniquement pour l’écoute et la méditation
Prière sur les offrandes
Dans l’unique et parfait sacrifice de la croix, tu as porté à leur achèvement, Seigneur, les sacrifices de l’ancienne loi; reçois cette offrande d es mains de tes fidèles et daigne la sanctifier comme tu as béni les présents d’Abel : que les dons offerts par chacun pour te glorifier servent au salut de tous. Par Jésus… Amen.
Saint, Saint
:
Anamnèse
: « Amazing Grace ». Fanni s i elle est là joue la mélodie entièrement (ou quelqu’un d’autre ) avant que tous ne commencent le chant « Gloire à toi, qui étais mort… »
Retour des enfants qui s’installent devant sur des tapis ou sur le côté dans la chapelle de La Vierge
Chanter le « Notre Père» . De Gilduin
Geste de paix
« Evenou shalom, Halerem… »
Communion
: « Comme lui, savoir dresser la table »
Prière après la communion
: Dieu très bon, reste auprès de ton peuple, car sans
toi notre vie tombe en ruine ; fais passer à une vie nouvelle ceux que tu as initiés
aux sacrements de ton Royaume. Par Jésus… Amen.
Après la communion
Les enfants se placent au niveau des marches devant l’autel et font part de leurs discussions
d’une manière ou d’une autre (échanger son dessin avec son nom et le li eu d’où l’on vient…)
Se placer devant sur les marches pour chanter avec l’assemblée, les musiciens, la chorale et
Gilduin « Tous différents et tous unis »
Eric ou …
:« Au terme de cette célébration, quand vous sortirez nos témoins de l homélie, des enfants ou autres volontaires vous offriront une petite carte, souvenir de cette célébration . Au
terme de cette célébration nous vous invitons à échanger avec vos voisins et à continuer la rencontre, rassemblés et unis par notre Bon Berger Ce partage pourra d'ailleurs se poursuivre devant l'église ( ou dehors derrière les salles ; on verra le jour J autour d'un apéritif festif »
Envoi
: Par le Père Gérard et Jean Michel
Chant
:« Bâtir un avenir solidaire. »
A la sortie:
Maxime a prévu avec d’autres personnes, dont Didier et Joël, l’organisation d’un apéritif pour poursuivre la rencontre et le partage devant l'église sur la Place Père Paul Boulay ou a priori dehors derrière les salles (plus facile pour éviter trop de transport de tables). Il y aura besoin de quelques uns pour la préparation, l’installation et le service..

Messe du 18 juillet

  • Nom du fichier : Messe festive estivale du 18 juillet 2021 modifs suite reunion du 7 juillet b
  • Taille : 344.35 Ko
Télécharger
  • Nom du fichier : Messe festive du 18 juillet priere universelle
  • Taille : 107.35 Ko
Télécharger

Date de dernière mise à jour : 11/07/2021

  • 7 votes. Moyenne 4.8 sur 5.